Accueil » Guide de voyage » Conseils pratiques : 4 astuces pour préparer son premier voyage au Vietnam

Conseils pratiques : 4 astuces pour préparer son premier voyage au Vietnam

Reconnu pour ses plages, ses cours d’eau, ses pagodes bouddhistes et ses villes animées, le Vietnam fait partie des destinations préférées des voyageurs en Asie du Sud-est. Prévoyez-vous d’ailleurs d’y aller pour vos prochaines vacances pour la première fois ? Mais avant de vous lancer, il est toujours préférable de vous préparer pour éviter les mauvaises surprises. Voici donc quatre astuces à connaître pour préparer votre premier voyage au Vietnam.

Préparer les documents nécessaires pour entrer au Vietnam

Comme la plupart des séjours à l’étranger, vous devez être titulaire d’un passeport qui est valable 6 mois après la date de votre retour. En tant que ressortissant français, vous êtes dispensé de visa pour un séjour qui n’excède pas les 15 jours avec les jours d’entrée et de sortie. De ce fait, un séjour d’une durée de plus de 15 jours ou encore un séjour à entrées multiples requiert un visa.

Vous pourrez faire la demande auprès d’un service consulaire de l’ambassade du Vietnam ou sur le site du portail national de l’immigration du Vietnam. Ce dernier vous délivre un e-visa (visa électronique) d’une durée maximale de 30 jours (jours d’entrée et de sortie inclus) pour une seule entrée.

Que vous soyez exempté de visa ou en possession d’un visa touristique, sachez qu’aucun d’eux n’est renouvelable sur place. Il faut savoir que tout dépassement du temps de séjour peut vous exposer à des sanctions voire des amendes ou encore encourir des poursuites des autorités vietnamiennes. Veillez donc à préparer votre voyage au Vietnam dans les règles pour éviter les mauvaises surprises.

Choisir la bonne période pour voyager

Au niveau de la météo, le Vietnam a la particularité d’être séparé en plusieurs régions différentes. De ce fait, vous n’aurez pas le même climat au nord, au centre et au sud, et vous devrez organiser votre séjour en fonction des lieux que vous souhaiterez visiter.

Il faut savoir que le nord du Vietnam se distingue par 4 saisons. L’hiver commence généralement à partir du mois de décembre jusqu’à la fin du mois de février. S’en suit le printemps de mars à fin avril et l’été de juin à fin septembre. Enfin, le mois d’octobre à fin novembre correspond à l’automne dans cette partie du territoire vietnamien.

Pour découvrir le nord au bon moment, il est conseillé d’y aller entre les mois de mars et avril ainsi qu’entre les mois de septembre et novembre. Ainsi, vous profiterez d’un bel ensoleillement et de températures agréables.

Concernant la partie centrale du Vietnam, elle se distingue par deux saisons : la saison humide allant d’octobre à février et la saison sèche de mars à septembre. Si vous souhaitez visiter le centre du pays au bon moment, il vaut mieux privilégier l’intersaison entre février et fin mai. En effet, le beau temps est souvent au rendez-vous et les températures sont bien supportables pour observer les belles étendues de rizières à la campagne.

Quant au sud du Vietnam, il se caractérise par deux saisons : la saison des pluies (de mai à octobre) et la saison sèche (de novembre à fin avril). Comme son nom l’indique, la première se distingue par sa forte humidité, ses pluies intermittentes et ses températures élevées. Quant à la deuxième saison, elle se caractérise par son temps sec et ensoleillé. Ce qui en fait la meilleure période pour visiter cette région vietnamienne.

Se renseigner sur les différents logements au Vietnam

Reconnu comme l’une des destinations les moins chères à travers le monde, le Vietnam propose une offre hôtelière assez diversifiée. Cette dernière s’est d’ailleurs améliorée au fil des années pour répondre à toutes les exigences et à toutes les bourses des clients. Parmi les choix qui s’offrent à vous, il y a les auberges ou mini-hôtels en passant par les hôtels de luxe aux resorts luxueux.

Où que vous soyez, vous trouverez toujours un endroit où dormir en ville ou à la campagne. D’ailleurs, si vous souhaitez vivre une expérience authentique au Vietnam, il est conseillé de séjourner chez l’habitant. Même si ce type d’hébergement n’est pas vraiment courant en ville, vous pourrez toujours en profiter par l’intermédiaire de votre agence de voyages.

S’informer sur les moyens de déplacement

Pour ce qui est des transports, sachez que le pays propose diverses solutions comme les bus publics, les taxis, les bus touristiques, le train ou encore les cyclo-pousses (xich lo). Ces options sont pour la plupart abordables avec un confort acceptable, mais il ne faut pas oublier de discuter du prix pour le taxi et le cyclo-pousse avant de monter. Même si le train est un très bon moyen peu onéreux pour rejoindre une ville au départ d’une autre, il reste le moyen de déplacement le plus lent.

Par contre si vous préférez découvrir le Vietnam à votre rythme, la location de moto ou de voiture s’avère être une solution idéale. En effet, vous n’aurez aucun mal à louer une moto ou un vélo pendant votre séjour. Il en est de même pour la location de voiture sur le territoire vietnamien. Néanmoins, assurez-vous d’avoir un permis de conduire international ou un permis de conduire vietnamien pour être dans les règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *