4 bars de Copenhague à ne rater sous aucun prétexte !

Il n’y a pas que la petite Sirène !

La nuit, quand la petite sirène rejoint son lit, le quartier du « Meat Packing District » de Copenhague vous invite à une vie de « débauche ». C’est là que tout noctambule qui se respecte trouvera son bonheur !

Arrêtons-nous d’abord au Lidkoeb. A proximité du centre, ce bar occupe le laboratoire d’une ancienne pharmacie du 18ès. Caché derrière un supermarché, ses trois étages accueillants se méritent. Le Lidkoeb propose pas moins de 200 sortes de whisky, venus du monde entier. A déguster au coin du feu, en prenant place au bar en chêne ou bien calé dans un fauteuil de cuir. En été, pour profiter de la nuit qui se prolonge, vous préférerez sans doute le jardin. Mais où que vous soyez, vous y ressentirez l’âme scandinave.

1656 n’est pas l’année de sa création mais son code postal. Et c’est aussi le nom de ce bar, situé dans l’ancien quartier mal famé de la ville. Ce bar à cocktail propose en tout cas une atmosphère raffinée et plutôt « hygge ». Vous savez ce fameux mode de vie à la danoise et qui veut tout simplement dire « cosy ». Un peu à la mode des « speakasy », on se croirait presque dans un lieu clandestin, faiblement éclairé aux chandelles. Un endroit en tout cas idéal, pour les rendez-vous plus intimes.

Dans le même quartier, le Mikkeler Bar a la prétention d’être le meilleur bar à bières au monde. Avec ses 40 pompes à bières et 200 sortes en bouteilles on peut sûrement dire que le pari est réussi. A vous de juger ! Il est en tout cas un des ces endroits incontournables qui laissent un souvenir impérissable. Non content de régner sur Copenhague, on retrouve maintenant son enseigne aussi dans d’autres villes. Entre autre à Bangkok, Barcelona, San Diego ou encore Tokyo … Et puis tant qu’il y est, il exporte sa propre bière dans plus de 40 pays ! Si ce n’est pas le meilleur bar à bières au monde, il n’en rayonne pas moins !

« This is not a fucking cocktail bar » ! Le ton est donné, Jolene est tout sauf un bar à cocktail et l’affiche en grand ! Un peu dissident, résolument différent, il est inclassable. Ce n’est ni un café, ni un bar, ni un nightclub, mais un peu tout ça à la fois. Les artistes de la capitale et d’ailleurs y viennent régulièrement prendre un verre ou écouter le DJ du cru !

Mais attention, comme dans tout pays scandinave, boire de l’alcool coûte cher. La modération est de mise donc à moins d’avoir un compte en banque bien alimenté.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *